• Accueil
  • > Dernières versions ( 10 )

Dernières versions ( 10 )

Encore une autre version :  Trois gardiens : C., B., C., découvrent mon fils à 11h30 avec un drap torsadé autour du cou et les jambes repliées sur ou sous son corps (ça change d’une ligne à l’autre) sans rien pour les soutenir ou maintenir et reposant dans le vide. A la demande de la gendarmerie (qui n’est pas prévenue) ils défont tout le montage, jusqu’au drap torsadé passé en force entre les petits carreaux du sas ! Puis ils déposent mon fils sur le lit. Le médecin les a rejoints très rapidement et Yohan aura un massage cardiaque à 11h50(soit vingt minutes plus tard).                                                                                                                                                                  
Là je décide d’agir autrement, j’écris à la juge mais en appuyant fortement sur le fait que je veux que les trois gardiens secouristes et le médecin soient sanctionnés car ils savaient pertinemment que laisser un homme vingt minutes en arrêt cardiaque avant de se décider à faire le massage cardiaque est de leur part une attitude consciemment criminelle !…….
Ainsi je la mets dans l’obligation de réagir et de s’intéresser de plus prés aux causes réelles de la mort de Yohan. Enfin c’est ce que je crois ! Mais à tort car elle n’hésitera pas un an et demi après les faits à accepter de changer l’heure du massage cardiaque dans la septième version que la juge m’écrira dans « l’ordonnance de non lieu » et qui me fait aussi savoir que le dossier est clos et qu’il n’y a plus trois, mais deux gardiens qui défont tout le montage, nœuds y compris, puis ils allongent mon fils sur le lit et cinq minutes après sa découverte, ils font le massage cardiaque à Yohan.
 Mais le SAMU a  déclaré :                                                               

«  que si mon fils s’est pendu alors c’est fort peu de temps vue l’absence de marque au cou, car il n’y a que les deux petites une sur chaque carotide »                                                        

Mais l’hôpital dit :                                                                           

«  que Yohan est resté au moins vingt minutes en arrêt cardiaque vue son état clinique »                                                                   

Donc si besoin était, cela confirme que la dernière version ne tient pas plus debout que les autres.                                                  

Il faut absolument une reconstitution, mais la juge la refuse obstinément !
Puis a-t-on réellement le droit lorsqu’on est les seuls à avoir eut la possibilité de tuer la victime de changer de version au gré de ses envies ?                                                                                          

Il faut que j’arrive à obliger la justice à se servir de ses enquêteurs et de sa police scientifique, car c’est ainsi que la vérité éclatera au grand jour !………………
Moi, peut être que je me trompe, mais je ne vois qu’une chose qui corroborerait les déclarations des médecins du SAMU et de l’hôpital et c’est:Si Yohan n’a pas ou peu de marques au cou (rien que deux petites une sur chaque carotide) c’est que cela correspondrait à la trace des doigts de celui qui l’a étranglé, alors qu’il était peut être déjà dans le coma suite à l’hémorragie temporale surement provoquée par ce qui ressemble étrangement à des coups de matraques et qui déforment l’arrière gauche du crâne de mon fils, et ce qui laisse son oreille droite bleue/ noire pourrait être le pommeau d’une matraque….Puis mon garçon reste vingt minutes en arrêt cardiaque aux côtés de trois secouristes et un médecin avant que quelqu’un lui fasse un massage cardiaque….Cela serait une possibilité qui accorderait les deux déclarations SAMU et hôpital et qui expliquerait aussi pourquoi le drap ne sera jamais analysé et aussi le fait qu’il ne reste plus rien du système de pendaison, même pas un noeud qui premettrait une analyse de sa confection….
                                                                                 

 Mail: helene@hotmail.fr
  

3 Réponses à “Dernières versions ( 10 )”

  1. waroquier dit :

    je ss tré touché par se que vous dite.j’étais présente le 08 mai la veille de son decédé a l’hopital car j’accompagné mon frere aurélien Waroquier lui rendre visite.nous somme de tt coeur avec vous héléne et avec vos 2 autres fils.nous pensons souvent a y et comme vous on aimerais nous aussi savoir se ki c’est réelement passé dans cette cellule.je vous enbrasse.famille waroquier

  2. Lagoutte dit :

    Madame,
    Nous vivons à peu prés le meme drame.
    Dans le site à mon fils , je ne révéle pas tout, car procés oblige.
    Mais au départ je voulais porter plainte pour assassinat, refus des avocats, ect…
    Si vous voulez me joindre mes coordonnées sont dans le site de mon Dadou.
    Nous sommes en procés contre l’état, et c’est trés trés dur.
    Portes closes, témoignages formatés, et j’en passe….
    Vous avez raison de vous battre.
    Courage.
    De tout coeur avec vous.
    Amicalement.
    Sylviane Lagoutte, une maman dans la douleur.

  3. Lagoutte dit :

    http://perso.orange.fr/rondelle.david/
    Désolée, j’avais oublié de vous laisser l’adresse de son site.
    Sylviane.

Laisser un commentaire